Logiciel EMG

Caractéristiques principales

Données EMG brutes

Travail EMG effectué

Analyse de fréquence

  • Ajustement du gain d'un capteur EMG. Cela permet à l'utilisateur d'augmenter la sensibilité avec un choix de cinq réglages
    +/- 6000 mV, +/- 2000 mV, +/- 600 mV, +/- 200 mV, +/- 60 mV
  • Contrôle de la bande passante du capteur EMG avec un choix de réglages : 10 - 250, 470, 950, 5000Hz
  • Mémorisation de données pour les affichage, les analyse et sauvegarde
  • Ouverture d’un nombre illimité de fichiers avec la possibilité de suivre l'axe temporel de tous les fichiers, permettant l'affichage et l'analyse d'un grand nombre de canaux
  • Affichage des courbes dans plusieurs fenêtres et formats avec zoom complet, défilement et marquage des zones, possibilité de diviser les fenêtres, de les mettre en mosaïque et en cascade
  • Liaison de plusieurs fichiers pour synchroniser les données des unités
  • Unités d'ingénierie avec possibilité de mise à l'échelle personnalisée sur toutes les courbes de manière indépendante
  • Chaque fichier enregistré est horodaté
  • Niveaux d'alarme supérieurs et inférieurs indépendants. Les alarmes sont sonores et visuelles
  • Fonctions d'enregistrement, de chargement et d'exportation de plusieurs fichiers simultanément
  • Les graphiques et les résultats peuvent être copiés/collés dans d'autres applications Windows telles que Microsoft Office
  • Filtrage complet (voir ci-dessous)
  • Spectre de puissance
  • Graphiques X-Y
  • Plusieurs courbes par fenêtre
  • Nombre illimité de fenêtres
  • Marqueurs - temps et/ou axe Y
  • Coller le graphique et la légende du graphique dans le presse-papiers
  • Gestion complète des courbes (modification de la largeur des lignes, de la couleur, de la couleur du fond, etc.)
  • Exportation en fichier ASCII ou Wave
  • Calculs : minimum, maximum, moyenne, nombre d'excursions, nombre de répétitions, calcul automatique Y2 - Y1
  • Filtrage :
    • rectifier
    • moyenne
    • RMS
    • vitesse
    • médiane
    • moyenne
    • intégration
    • décalage
    • échelle
    • fréquence médiane
    • fréquence moyenne
    • Travail EMG terminé
  • Graphique du spectre de force (linéaire et logarithmique)
  • Filtres passe-haut FFT : suppression de DC, suppression des très basses fréquences
  • Fonctions de la fenêtre FFT :
    • Rectangle / sommet plat
    • Triangle / Bartlett
    • Blackmann standart
    • Blackman Opt
    • Hamming
    • Hann

Dès qu'un fichier est ouvert, il s'affiche comme un fichier EMG brut et peut alors être traité à l’aide d’une des options énumérées ci-dessus. Les données peuvent être laissées telles quelles ou tronquées en plus petits fichiers de données spécifiques pour une analyse ultérieure. Bien entendu, les données EMG ne sont pas les seules à pouvoir être sauvegardées et traitées ultérieurement. L'axe Y peut être libellée avec différentes unités en fonction des capteurs connectés au moment de l'enregistrement, par exemple Kg ou lbs pour la force ou degrés pour le mouvement du membre. Ces unités sont ensuite sauvegardées avec le fichier et sont affichées automatiquement chaque fois que le fichier est rouvert. Les entrées numériques sont affichées sur un graphique distinct de celui des entrées analogiques. En utilisant cette fonction, il est possible d'obtenir le contact avec des orteils avec le sol et le décollage du talon en utilisant l’ensemble de footswitch de type no. FS4.

Une fois que la courbe EMG a été obtenue, il est souvent nécessaire de la traiter pour en extraire des informations utiles. Le type d'analyse dépend de l'application mais les indications suivantes peuvent être utiles :

  • Les formes d'onde EMG sont fondamentalement un ensemble de signaux aléatoires avec certaines caractéristiques qui indiquent des mesures du temps, la force et la fatigue
  • Après avoir acquis une courbe, il faut supprimer les sections indésirables du tracé. Il y a souvent des périodes vides avant et après l'activité - leur suppression réduit les données et accélère le traitement de données ultérieur
  • Affichez l'onde en tant que signal RMS pour obtenir des valeurs d'amplitude significatives. Allez au filtre RMS pour plus d'informations
  • Une altérnative à l’affichage RMS de la courbe est de la rectifier puis de faire la moyenne du signal pour produire le graphique de la moyenne absolue de l’onde
  • Utilisez le filtre de fréquence médiane pour estimer la fatigue musculaire. Allez à la section Filtre de fréquence médiane pour plus d'informations
  • L'analyse de fréquence n'a de sens que pour l'activité musculaire où la longueur du muscle contracté reste identitique
  • Plusieurs filtres peuvent être mis en cascade. Par exemple, la valeur RMS peut être produite suivie d'un filtre de fréquence médiane. Allez à la section Présentation des filtres pour plus d'informations
  • Pour mesurer la synchronisation des muscles, veillez à ne pas appliquer trop de filtrage. Le fait de prendre une moyenne sur de nombreux échantillons retardera le début de l'activité musculaire visible sur les ondes filtrées

Obtenez un devis gratuit et rapide